Vous êtes ici

Philosophie de vie

Pourquoi la méthode Ho'oponopono nous fait du bien?

Photo : Pixabay

Que signifie Ho’oponopono ?

Ho’oponopono est un terme hawaïen composé de deux mots. « Ho’o » signifie : commencer une action. « Pono » veut dire : bonté, droiture, honnêteté, intégrité, pureté, moralité, bienveillance, perfection.

La notion de Pono est une des bases de la philosophie hawaïenne, « vivre Pono », c’est vivre : « aligné », « centré », « dans l’équilibre », « dans le pardon ».
Le concept de Pono apparaît même comme central dans la culture hawaïenne. Ho’oponopono signifie donc, remettre en ordre, corriger, harmoniser, nettoyer, agir correctement dans le sens du pardon. 

Ho’oponopono, un rituel de pardon et de réconciliation

Ho’oponopono a été transmis oralement de génération en génération. C'était à l’origine un rituel de pardon et de réconciliation pour aider à rétablir la paix en soi mais également pacifier les relations au sein d’une communauté. Il apportait la réconciliation et rétablissait l’équilibre par la médiation et le pardon mutuel

En 1976, Ho’oponopono s’est transformé, modernisé sous l’impulsion de Morrnah Nalamaku Simeona
Elle est l’initiatrice de la modernisation et de l’adaptation au monde occidental de la pratique d’Ho’oponopono. Le nouveau procédé est devenu plus individualisé, puisqu’il permet à chacun de pratiquer Ho’oponopono seul sans la participation d’un groupe, sans aucune guidance et sans suivre un rituel établi. Il peut se pratiquer à tout moment et n’importe où. Morrnah Simeona a énoncé quelques principes de base sur lesquels s’est appuyé son enseignement :

  • La réalité physique est une création de nos pensées.
  • Une pensée de ressentiment et de colère va créer une réalité de ressentiment et de colère. 
  • Une pensée juste et bienveillante créera une réalité juste et bienveillante.
  • Nous sommes responsables à 100% de notre réalité.
  • Tout est à l’intérieur, rien n’est à l’extérieur.
  • La paix commence à l’intérieur de soi.

Le Docteur Hew Len a un peu simplifié la méthode de Morrnah Simeona, en s’adressant à son enfant intérieur et à son moi supérieur par des phrases courtes. Enfin, Joe Vitale, qui a rencontré le Dr Len, a encore simplifié en réduisant la pratique par ces quatre mots que tout le monde connaît : « désolé, pardon, merci, je t’aime » et que nous avons repris nous-mêmes.

La méthode Ho'oponopono pour le bien-être personnel 

L'approche Ho'oponopono permet de se libérer de nos émotions qui conditionnent nos réactions et nos comportements. Comme on ne nous a pas toujours appris à exprimer nos émotions, les identifier et les évacuer au fur et à mesure, elles s’accumulent et forment un corps émotionnel. Ho’oponopono permet de trouver et de se détacher de cet amoncellement d’émotions enfouies en nous. C'est prendre conscience de soi et accorder moins d'importance à l'extérieur.

Pratiquer la méthode Ho'oponopono, c'est également se réconcilier avec soi-même par le pardon. C’est une pratique différente de la méditation qui permet d’accéder à la paix intérieure.

Pour cela, il faut prendre en compte que nous sommes responsables de nos paroles et de nos actes, ils ont une incidence directe sur les évènements de notre vie.

C’est aussi accepter ce qui est, sans jugement de bien ou de mal. L'accepter comme une expérience qui nous traverse et nous permet de grandir, d’évoluer, et puis mettre en œuvre des pensées et des actions pour changer la situation.
Si l’on n’a pas la possibilité de changer les autres ou certains évènements inéluctables de notre parcours, nous avons en revanche la capacité de changer notre regard sur ces choses et de modifier notre façon d’aborder la vie, de penser, de parler et d’agir. Ce qui au final modifiera nos expériences.

Pratiquer Ho’oponopono consiste à énoncer quatre mots à voix haute ou dans sa tête. En disant les quatre mots : Désolé, Pardon, Merci, Je T’aime, nous devenons plus bienveillants et positifs au quotidien. Il est essentiel que ces mots soient prononcés en toute conscience, que cela vienne du coeur, sans se forcer. 

Enseigner le pardon aux enfants

Il est certain que l’enseignement du pardon est une part essentielle de l'éducation d'un enfant. Comment enseigner le pardon à un enfant ?
On peut le lui expliquer, s’il est disposé à entendre. Cependant, comprendre le sens de ces mots est bien difficile pour lui, sauf si l’exemple que lui proposent ses parents et aussi ses proches, s’accorde parfaitement à cet enseignement.
On ne peut pas enseigner ce qu’on ne vit pas soi-même, surtout quand il s’agit du pardon. Il n’y a pas de meilleur imitateur qu’un enfant. La chose qu’il sait faire à la perfection, c’est de reproduire ce qu’il voit ou ce qu’il entend. C’est ainsi qu’il apprend. Le pardon est quelque chose d’intérieur qui vient du cœur, on ne peut par forcer quelqu'un à pardonner, à dire pardon. Encore moins les enfants. Mais on peut leur ouvrir le chemin.

> Lire aussi notre article : Apprendre la gratitude à vos enfants les rendra plus heureux

Rédactrice bien-être spécialisée dans le parenting. ...
Partagez cet article