Vous êtes ici

Tout schuss!

Vacances à la montagne: quelles précautions prendre avec des enfants?

Photo : Pixabay

Emmenez un tout-petit à la montagne, est-ce possible ?

Oui c'est possible, mais il est nécessaire de prendre certaines précautions.

  • Les précautions de santé. Il faut avant tout faire un point sur la santé de votre bébé, prenez donc rendez-vous chez le médecin avant de partir. Si votre tout-petit est anéémié ou s'il souffre d'un souffle au cœur, ne vous rendez pas à la montagne. L'altitude et la baisse de pression en oxygène, l'empêcheront de bien s'adapter. De même, votre bébé ne doit pas avoir d'otite, la dépression du passage en altitude pourrait lui faire mal aux tympans.
  • Petite montagne pour petits bébés. Les tout-petits peuvent aller dans les stations jusqu'à 2000 mètres. Cependant, veillez à faire régulièrement des pauses, pendant la montée, de façon à ce que l’enfant ait le temps de s’acclimater au changement de pression atmosphérique. Vous pouvez également lui donner un biberon à téter, cela pourra l'aider à diminuer la pression sur ses tympans. En général il vaut mieux privilégier la "petite" montagne, autour de 1000 m d'altitude.


photo : pixabay
  • Sortez couvertsFaites attention, les bébés se refroidissent rapidement, protégez bien ses extrémités, son ventre et son dos. Pour éviter les engelures, veillez à ce que ses mains et ses pieds soient toujours bien couverts. 
  • Important : ne prenez pas le téléphérique accompagné d'un enfant de moins de trois ans : cela pourrait provoquer « l'otite du Pic du Midi », une lésion du tympan liée à une montée qui serait trop rapide.

Quel équipement pour mon enfant ?

Pour lutter contre le froid, n'hésitez pas à superposer les couches de vêtements ! En plus d'empêcher l'air froid de circuler, la superposition permet aussi de pouvoir mieux s'adapter aux différentes conditions météorologiques. 


Photo : Pixabay
  • Avant de couvrir votre enfant d'un gros pull, habillez-le avec un T-shirt manches longues dans un tissu respirant pour mieux chasser la transpiration. Certaines boutiques proposent des sous-vêtements techniques, qui conviendront parfaitement. Le coton est à éviter, c'est un mauvais isolant en cas de grand froid. 
  • Mettez-lui ensuite un pull en laine ou en polaire pour conserver sa chaleur.
  • Ajoutez par-dessus une veste chaude et imperméable. Privilégiez les matières synthétiques, plutôt que les matières naturelles. Par exemple, la doudoune en plume est idéale pour se protéger du froid, mais n’est pas assez imperméable.
  • Prévoyez absolument une paire de moufles ou des gants, synthétiques et imperméables. 
  • N'oubliez pas de lui mettre une écharpe ou un tour de cou (plus pratique et ne gêne pas les mouvements). Pensez surtout à protéger sa tête avec un bonnet ou une cagoule (plus facile à mettre sous un casque.)
  • Pour les chaussettes, les choisir en fibres synthétiques, car elles sèchent plus rapidement. Oubliez l'idée de superposer deux paires de chaussettes, cela gêne la circulation et donc le pied se refroidit plus vite.
  • Optez pour des bottes fourrées chaudes et étanches avec une semelle antidérapante. 

Quelles activités pour quel âge ?

La luge

Pour pratiquer la luge avec vos enfants, choisissez avant tout une piste de luge balisées, plusieurs stations de ski en proposent. Si ce n'est pas le cas, évitez de faire de la luge dans la rue ou aux abords d'une route. Privilégiez les pentes sans arbres, sans clôture avec un champ de vision bien dégagé. Avec un enfant en bas âge, il n'est pas forcément nécessaire d'avoir une pente : une piste dégagée et plate est suffisante pour que vous puissiez tirer votre enfant sur la luge.

Il existe des modèles de luges adaptés à tous les âges. Certains sont même conçus pour accueillir des enfants d'environ 6 ou 8 mois. Choisissez bien le modèle, en fonction de l'âge de votre enfant. Pour les plus petits, ils comprennent souvent un harnais molletonné et permettent plusieurs positions. 


photo : pixabay

Pour les plus grands, optez pour une luge avec volant et freins, pour garder plus facilement le contrôle. Veillez également à ce que la luge ait des poignées et des bords sécurisés. Quelques conseils essentiels avant de vous lancer :

  • Le port d'un casque, comme pour le ski, est obligatoire. 
  • Les enfants de moins de 5 ans doivent obligatoirement être accompagnés par au moins un adulte. 
  • Après 5 ans, ils peuvent commencer à descendre des pentes seuls. Pour sa première descente en autonomie, veillez à ce qu’un adulte l’accompagne en haut de la piste et un autre à l’arrivée.
  • Sur la luge, votre enfant doit toujours être assis ou agenouillé. En position allongée, il y a davantage de risques de se blesser à la tête et il est plus difficile de contrôler la luge, à cause de la vitesse.

Le ski

Le ski peut-être pratiqué à tout âge, les plus habiles avec déjà une bonne motricité peuvent commencer à partir de 2 ans. Mais en moyenne, l'apprentissage commence aux alentours de 3 ou 4 ans. Le plus important, est avant tout de demander à l'enfant s'il en a vraiment envie, ce serait dommage de le forcer et ainsi de lui faire peur. Montrez-lui des enfants de son âge qui pratiquent ce sport et demandez-lui s'il veut, lui aussi, en faire avec eux. Présentez-lui cette activité comme un jeu !


Photo : Pixabay.com

Les premières leçons de ski pour les enfants de 3 ou 4 ans, s'articulent autour de beaucoup de jeux. On apprend à l'enfant à bien fléchir ses jambes et on commence par de petites séances. Au départ, votre enfant ne passera pas plus de 30 minutes sur les skis, voire une heure pour les plus courageux. S'il tient moins de 30 minutes, ne le forcez pas et accordez-vous des pauses.

Privilégiez des vêtements qui ne gênent pas ses mouvements, plus pratique pour bien bouger. Enfin, n'oubliez surtout pas de faire le plein d’énergie avec un petit-déjeuner qui tient bien l'estomac et un bon goûter sucré !

Le port du casque est obligatoire pour pratiquer le ski. Réglez bien la sangle mentonnière de son casque : il doit être confortable et ne doit gêner ni la vue ni l’ouïe.

Des protections indispensables contre les UV

Protéger ses yeux

Le soleil en montagne peut être dangereux pour les yeux de votre enfant, même si le temps est nuageux, la neige réverbère les rayons UV. Pour protéger ses yeux, faites-lui porter des lunettes de soleil en plastique, doté d'un indice UV4. Certains petits ne supportent pas les lunettes et les arrachent, essayez de l'habituer à porter des lunettes avant de partir en vacances.


photo : pixabay

Le masque de ski couvre bien le visage, et tient mieux en place que les lunettes de soleil. Choisissez un masque avec un double écran qui permet d'éviter la buée. Si vous choisissez des lunettes, optez pour un modèle résistant, qui pourra supporter les chocs.

Protéger sa peau

Protégez également votre peau et la peau de votre enfant du soleil ! Et oui, même en plein hiver l'écran total peut être utile... Une crème solaire avec un minimun d'indice 50 est nécessaire, pour tout type de peau. Enduisez son visage, à plusieurs reprises tout au long de la journée, d'une crème solaire. Complètez-la avec une crème hydratante, en altitude, l'air sec assèche rapidement la peau. Prévoyez donc également des sticks hydratants pour les lèvres gercées.

Rédactrice bien-être spécialisée dans le parenting. ...
Partagez cet article