Vous êtes ici

Spécial rentrée des classes

École 2018 : quels changements pour vos enfants ?

Maths et français : la priorité pour les élèves du primaire

L'Éducation nationale souhaite privilégier la maîtrise de ces matières "fondamentales" que sont les maths et le français. Après un souhait de simplifier l’apprentissage de la langue française, on revient aux méthodes "traditionnelles" : en grammaire, le COI et le COD font leur grand retour, remplaçant le prédicat et le complément de sujet. On continue dans le retour aux "sources" avec la fameuse dictée, qui sera désormais imposée aux CP avec un rythme d’une dictée par jour. Le but est de faire progresser les élèves en vocabulaire dès le CP.
En ce qui concerne les mathématiques, les élèves appréhenderont dès le CP l’addition, la soustraction, la multiplication et la division. Ils n’auront pas pour objectif de maîtriser ces 4 opérations dès leur entrée en primaire, mais au moins d’en comprendre leur sens.

L’éducation civique et morale, une matière remise à l’honneur

Le programme ne change pas, mais certaines notions seront abordées de manière plus approfondie comme l’acquisition et le partage des valeurs de la République, avec notamment l’apprentissage de la Marseillaise dès le CE2. Le respect d’autrui fera également partie de ces valeurs civiques.

L’évaluation comme méthode pour déceler les difficultés des élèves

Un rythme d’évaluation qui au premier abord fait peur : les élèves de primaire seront évalués au CP en début et milieu d’année, ainsi qu’au début du CE1. Concernant les collégiens, une évaluation sera également prévue en octobre pour les 6e.
Ces fréquentes évaluations n’ont pas pour but de noter les élèves, mais au contraire de déceler leurs difficultés le plus tôt possible, afin de les accompagner au mieux durant leur scolarité, dès leur entrée au CP.

Un ryhtme et des effectifs allégés

Les classes de CP dans les zones d'éducation prioritaires sont passées à 12 élèves, et c'est au tour des classes de CE1 pour la rentrée 2018. Il ne s'agit pas seulement d'alléger les classes mais également le temps scolaire des plus jeunes. La semaine de 4 jours est mise en avant et favorisée par un grand nombre d'établissements, pour rétablir un meilleur rythme de cours hebdomadaires, c'est-à-dire 8 blocs de cours par semaine.

 

Rédactrice web et assistante de communication pour les éditions Horay...
Partagez cet article