Vous êtes ici

Vive l'été

Les colonies de vacances : en route vers l’autonomie et la liberté ?

Les colonies de vacances pour les enfants sont leur première occasion de partir en vacances sans les parents. Prêts à partir à l'aventure, ils découvrent de nouveaux horizons, de nouvelles personnes... Mais à partir de quel âge l'enfant peut-il aller en colonie de vacances ? Comment gérer la séparation avec le parent ? Florence Millot, psychologue et psychopédagogue pour enfants, rappelle quelques conseils pour pour que ces vacances soient agréables, autant pour l'enfant que pour le parent.

Une question de maturité plutôt que d'âge

La première colonie de vacances de l'enfant est toujours un moment crucial, tant pour l'enfant que pour le parent. Première séparation, première vacances seul, l'enfant est en route vers l'autonomie et la liberté. Mais comment savoir s'il est prêt à partir en vacances loin de papa et maman ? Les véritables questions à se poser sont : Est-il autonome ? Sait-il s'occuper tout seul ? Florence Millot parle d'une tranche d'âge allant de 5 à 10 ans plutôt que d'un âge précis. Elle indique qu'il est plus aisé de se fier à la maturité de l'enfant. Avant 7-8 ans, la séparation et la distance peuvent être difficiles à vivre pour lui. Chaque enfant est différent. Selon ses expériences à la maison ou à l'école, son caractère et ses centres d'intérêts, il sera plus ou moins apte à partir en vacances seul.

La première colonie de vacances : une expérience unique

Publiques ou privées, les colonies de vacances varient selon les régions, l'âge de l'enfant et les activités proposées. Comment sélectionner celle qui vois convient ? N'hésitez pas à vous renseigner plus en détais sur le cadre et les conditions. De presque gratuits à plus de 800 euros, les prix divergent. Il est donc essentiel de bien se renseigner selon vos critères de sélection.

Les colonies de vacances à courte durée, préférables pour commencer

Les changements opérés lors d'un séjour en dehors de l'environnement connu par l'enfant peuvent vite devenir problématiques. Afin de ne pas brusquer trop rapidement ses repères, il est préférable de privilégier une colonie de vacances petite et conviviale. Le bouche à oreille entre parents, les forums, les sites sont autant de moyens qui permettent de trouver la meilleure colonie de vacances, correspondant le plus à votre enfant.  Poir un enfant âgé de 4 à 6 ans, la durée maximum, indiquée par la psychologue, est d'une semaine.

Des colonies de vacances à thème peuvent séduire les enfants

Certains enfants sont de vrais fans de séries, de dessins-animées, de mangas. Pourquoi ne pas leur proposer une colonie sur un thème spécifique ? Harry Potter, les jeux vidéo, le cheval sont autant de thématiques qui peuvent convaincre l'enfant de partir en vacances quelque temps. Le site www.telligo.fr répertorie de nombreuses offres.

Préparer l'enfant et le parent à la séparation

Les premières vacances de votre enfant sont souvent l'occasion pour les parents d'en profiter, mais aussi de s'inquiéter. Stressés, angoissés... et si l'enfant se faisait mal ? Le parent doit donc se sentir prêt à laisser partir son enfant en vacances. Il peut commencer un travail sur lui-même en préparant le départ de son enfant :

  • en l'invitant à aller quelques jours au centre de loisirs. Il y fera des rencontres et connaîtra les animateurs du centre. Vous vous habituerez progressivement à ce qu'il soit moins présent la journée.
  • en le laissant partir sans vous chez un membre de la famille, par exemple les grands-parents, un oncle, une tante... Le placer dans l'ambiance des vacances dans un environnement familier permet de relativiser un éventuel départ futur.
  • en rencontrant l'équipe d'animateurs avant le grand départ et en évoquant certains problèmes potentiels avec l'équipe : pipi au lit, crises, tout est à dévoiler afin de permettre à l'enfant et au parent de se sentir prêts.

En ayant un comportement positif, bienveillant, vous permettez à l'enfant de ne pas craindre la séparation et de mieux vivre son départ en colonie de vacances (Pour plus de renseignements, lire notre article Comment gérer les séparations au quotidien avec son enfant?).

Remplir le « réservoir émotionnel » de l'enfant pour qu'il vive plus facilement les vacances

Avant de partir en vacances, la psychologue précise qu'il faut remplir le « réservoir émotionnel » de l'enfant.  Pour garder une proximité avec votre enfant, vous pouvez avoir recours à plusieurs supports :

  • le téléphone : l'appeler de temps en temps pour lui dire que vous êtes présent.
  • les enveloppes : elles peuvent être préparées en amont, une semaine avant le départ. En colonie, chaque jour l'enfant peut découvrir ce que contient l'enveloppe : un dessin, des mots tendres, une photo... Ces enveloppes seront la surprise du soir.
  • l'album de famille : les photos sont un bon moyen pour l'enfant d'avoir ses parents près de lui. Il les installera près de lui.
  • la poupée protectrice : installée sous la tête d'oreiller de l'enfant, la poupée le protège, comme le ferait maman ou papa.
  • un enregistrement : certaines peluches sont constituées d'un enregistreur. Papa ou maman peut enregistrer quelques mots, que l'enfant pourra écouter le soir.

En mettant des mots simples, l'enfant comprendra que la séparation n'est que temporaire.

Nouvelles amitiés, autonomie, liberté... les bénéfices des colonies de vacances pour l'enfant 

Les avantages sont nombreux lorsque l'enfant part en colonie de vacances. Il peut :

  • créer des amitiés : la colonie permet de rencontrer d'autres enfants, différents de ceux de l'école ou de la famille. Il gagnera ainsi confiance en lui et sortira plus facilement du cocon familial construit autour de lui.
  • être libre et autonome : faire des jeux interdits à la maison, manger différemment ... le champ des possibles s'élargit en colonie de vacances... Mais surtout apprendre à se débrouiller seul, comme un grand, pendant quelques jours.
  • être remotivé : il arrive que certains enfant soient plus timides, effacés, notamment à l'école. Faire de nouvelles rencontres, découvrir de nouveaux horizons permet à l'enfant de s'évader de son quotidien et de se redécouvrir.

Après les vacances, retour à la réalité

Parti une semaine en vacances, sans papa et maman, l'enfant a pris certaines habitudes qui peuvent ne pas convenir. Pour revenir au rythme habituel, un comportement bienveillant et à l'écoute est préférable. L'enfant, tout juste rentré, voudra tout raconter : ses découvertes, la beauté des paysages, ses nouveaux amis, ses activités... Le parent, pour accueillir au mieux cette demande d'écoute, peut créer un sas de décompression afin d'évacuer l'agitation et de privilégier l'échange. Pourquoi ne pas mettre en place une journée de décompression ? L'enfant est rentré un vendredi ? Utilisez le week-end pour faire des activités sympathiques en famille, des activités manuelles, de bricolage par exemple (Des idées bricolage dans notre article 8 ateliers pour petits et grands jardiniers à faire à la maison) afin de ne pas créer une coupure trop nette avec les vacances et le retour à la normal. Il faut donner du temps à l'enfant, mais vous en donner aussi. L'enfant a changé pendant son séjour !

Les colonies de vacances sont donc des moments très valorisants pour les enfants. Ils sont heureux et découvrent un nouvel univers. Ce voyage, hors de leurs repères, leur permet de se découvrir et de comprendre qui ils sont, repartant ensuite sur de nouvelles bases.

Rédactrice et community manager, spécialisée dans le parenting. ...
Partagez cet article