Vous êtes ici

Alerte

Le «slime»: la nouvelle mode des cours de récréation n'est pas sans danger

Photo : la-petite-epicerie.fr

D'où vient le slime ?

Le slime a été utilisé dans un premier temps pour le cinéma. La pâte gluante servait aux bruiteurs de cinéma, c'est la fameuse « pâte à prout » que nous avons tous connu. Le slime a également servi pour créer des effets spéciaux dans les films des années 80 comme Ghostbusters, rappelez -vous l'étrange vomi vert des fantômes... Cela fait des années que la pâte est vendue dans des magasins de farces et attrapes. En effet, dans les années 80 et 90, les enfants jouaient déjà avec elle, en l'étirant et la malaxant à volonté. En 2017, le slime retrouve un nouveau souffle, remplaçant l'énorme succès du hand spinner. La pâte peut être très gluante, élastique, fluffy, recouverte de paillettes ou de billes de polyester... C'est devenu un véritable loisir créatif !

Pourquoi un tel succès ?

Le slime connait un énorme succès. La pâte est même devenue la coqueluche des Youtubeurs et des influenceurs, qui partagent des vidéos d'eux-mêmes fabriquant la pâte sur Youtube, Facebook ou encore Instagram. Ces vidéos sont beaucoup partagées, notamment par les plus jeunes (7-14 ans) et même par les adultes ! Anti-stress créatif et personnalisable, le slime est accessible à tous. Sa recette est simple et peu coûteuse, elle ravit les adeptes du DIY et les parents qui aiment stimuler la créativité de leurs enfants tout en leur faisant oublier les écrans. 
De plus, cette activité aux vertues relaxantes, soulagerait même les symptômes de l'arthrite des mains et des doigts. 

Oui, mais... une recette qui peut comporter des risques

La recette du slime est très simple  certes et c'est ce qui plaît autant aux enfants qu'aux parents : de l'eau, de la colle blanche, de la mousse à raser...
Cependant, certaines recettes proposent d'utiliser de l'acide borique, pour augmenter l'effet gluant et élastique. C'est cet élément qui peut comporter des risques et provoquer des brûlures, voire des allergies à ceux qui le manipulent. Ces effets indésirables ont pu être constatés chez des enfants, comme chez une petite fille anglaise qui a dû subir une intervention chirurgicale à cause de ses brûlures. Dans les tutoriels pour fabriquer du slime, les risques ne sont que très rarement mentionnés. Le borax, autre nom pour acide borique, peut également déclencher des saignements de nez et des maux de gorge. Si l'enfant en avale, il peut causer des vomissements ou des convulsions. 
Le Dr. Robin Jacobson, pédiatre au NYU Langone Medical Center, interrogé par The Independent, explique : 

« Quand vous mixez toutes les substances ensemble, le borax peut s'évaporer dans l'air et irriter vos voix respiratoires. Si les enfants mettent les mains dans la bouche par erreur, cela peut être toxique »

Il existe d'autres recettes de slime n'impliquant pas l'utilisation du borax, il peut être remplacé par de la mousse à raser, du shampoing, du produit d'entretien de lentilles, du liquide vaisselle, de la fécule de maïs... Mais dans tous les cas, il ne faut pas laisser un enfant seul préparer la mixture. Les enfants ne doivent pas manier les produits sans la surveillance d'un adulte et encore moins les ingérer ou les mettre en contact avec les yeux.

Comment faire soi-même du slime ?

De nombreux tutoriels sur Youtube peuvent vous apprendre à en faire vous même, à vous de choisir... Mais n'oubliez pas de privilégier les recettes sans acide borique.

Par exemple, Moguiz vous propose sur sa chaîne Youtube une recette sans colle et sans borax :

> Et vous ? Avez-vous déjà préparé votre propre slime avec vos enfants ? Partagez vos idées et vos créations sur notre page Facebook.

Rédactrice bien-être spécialisée dans le parenting....
Partagez cet article