Vous êtes ici

Prévention numérique

3-6-9-12 : les conseils de Serge Tisseron sur l'usage des écrans par les enfants selon leur âge

Photo : Unsplash.com

« 3-6-9-12 » c'est quoi ? 

Des âges clés et des repères importants dans la vie et l’évolution des enfants. Ces chiffres sont là pour guider les parents, afin qu'ils sachent à quel moment introduire les nouveaux outils numériques, les écrans et internet dans la vie de leur enfant. 

Cette règle « 3-6-9-12 » est née de l'esprit de Serge Tisseron, en 2008, après un premier engagement pour écarter les enfants de moins de 3 ans, des écrans de télévision. Elle lui permet de répondre aux nombreuses questions des parents inquiets : « Il faut éviter de mettre un enfant de moins de trois ans devant la télévision, mais qu’est-ce que vous nous conseillez pour après ? Et les jeux vidéo ? Et Internet ? »

Son but est de proposer des repères simples pour que les parents sachent quand introduire les écrans dans la vie de leur enfant. Ces conseils sont alignés sur quatre étapes essentielles de la vie des enfants : l’admission en maternelle, l’entrée en CP, la maîtrise de la lecture et de l’écriture, et le passage en collège. 

Serge Tisseron, dans cette vidéo des Éditions Érès, présente et explique sa règle « 3-6-9-12 » :

Permettre aux parents d'adopter les bonnes pratiques

  • Pas de télévision avant 3 ans : Privilégiez les jeux traditionnels et les livres, à la télévision et aux DVD. Laissez à votre enfant le temps de s’ennuyer pour imaginer ses prochains jeux. Vous pouvez jouer à la tablette avec lui, mais toujours à deux.
  • Pas de console de jeu personnelle avant 6 ans : Fixez des règles claires sur le temps consacrés aux différents écrans. Veillez à respecter les âges indiqués pour les programmes. La tablette, la télévision et l’ordinateur, c’est toujours dans le salon et jamais seul dans la chambre.
  • Pas d'internet non accompagné avant 9 ans : Fixez dès le début, des règles claires sur le temps d’écrans, et parlez avec lui de ce qu’il y voit et fait. La tablette, la télévision et l’ordinateur, c’est toujours dans le salon, pas dans la chambre. Paramètrez la console de jeux et les contrôles parentaux. Parlez à votre enfant du droit à l’intimité, du droit à l’image, et des 3 principes d’Internet : 1) Tout ce que l’on y met peut tomber dans le domaine public ; 2) Tout ce que l’on y met y restera éternellement ; 3) Il ne faut pas croire tout ce que l’on y trouve. 
  • Pas de réseaux sociaux avant 12 ans : Déterminez avec votre enfant l’âge à partir duquel il aura son premier téléphone portable. Il a le droit d’aller sur Internet, à vous de décider si c’est seul ou accompagné, et le temps qu'il y consacre. Parlez avec lui de ce qu’il y voit et fait en lui rappellant toujours les 3 principes d’Internet.


Capture vidéo

En même temps, ces préconisations basées sur des âges précis s’accompagnent de quatre conseils valables à tout âge, ce sont ces conseils qui constituent le message le plus important : 

  • Limiter les temps d’écran.
  • Choisir avec les enfants les programmes qu’ils regardent.
  • Les inviter à parler de ce qu’ils voient et font avec les écrans.
  • Encourager leurs activités de création, avec ou sans écran. 

Les parents doivent limiter le temps d’écran et prendre le temps de parler avec leur enfant de ce qu’il fait et voit avec ces nouvelles technologies. Parler librement pendant un repas en famille, par exemple le soir, sans écran, télévision ou téléphone portable est un très bon début.

Il est très important d’introduire ces technologies (tablette, télévision, ordinateur, téléphone portable...) de la bonne manière et au bon moment en insistant sur leur vertu créatrice. Encourager les activités de création avec le numérique devient de plus en plus important au fur et à mesure, que ces technologies en offrent les possibilités. À ce sujet, Serge Tisseron explique :

« Avec elles [les nouvelles technologies], nous pouvons tout aussi bien fuir et ignorer le monde que démultiplier nos possibilités d’agir sur lui. Et nos enfants auront d’autant plus de chance de s’engager du bon côté que nous saurons introduire ces outils dans leur vie au bon moment et de la bonne façon. C’est le but des balises 3-6-9-12. »

Tous ensemble, modifions notre relation aux écrans

Le but premier de ce programme et d'aider les gens à changer quotidiennement leur rapport avec les écrans. En parlant de ces repères autour d'eux, ils ne restent pas seuls face aux écrans et aux problèmes qu'ils rencontrent avec leurs enfants. Une affiche qui présente précisément ces repères est disponible sur internet (ici) et téléchargeable sur le site sergetisseron.com. La diffusion de cette affiche peut permettre de modifier, ensemble, notre relation aux écrans. Serge Tisseron :

«  En 2011, l’Association française de pédiatrie ambulatoire (AFPA) l’a reprises à son compte, a imprimé des flyer et a encouragé ses adhérents à en informer les parents. Puis, en 2013, l’académie des sciences s’en est fait l’écho dans l’avis qu’elle a publié intitulé L’enfant et les écrans. Mon désir est maintenant que chacun puisse s’en emparer. »


Photo : Wikipédia

Serge Tisseron

Psychiatre, membre de l’Académie des Technologies, docteur en psychologie habilité à diriger des recherches en Sciences Humaines Cliniques, chercheur associé à l’Université Paris VII Denis Diderot. sergetisseron.com

Retrouvez l'ouvrage 3-6-9-12 : Apprivoiser les écrans et grandir de Serge Tisseron aux éditions érès.

Rédactrice bien-être spécialisée dans le parenting. ...
Partagez cet article