Vous êtes ici

Réponse d'expert

Comment résister à une mère envahissante pendant ma grossesse?

Réponse d'expert
, Coach   | Toutes ses réponses | Sa bio
Olivia Phélip est coach professionnelle certifiée. Elle accompagne notamment les pères et les mères dans leur chemin de parentalité. Elle est aussi directrice éditoriale chez Horay....

Bonjour Aurélie. Tiraillée, dites-vous. C’est le moins que vous puissiez dire. On pourrait formuler que dans cette situation, vous vivez des conflits de loyautés : celle envers votre mari, celle envers votre bébé, celle envers votre mère. Toutes ces loyautés se superposent et viennent se contredire.

Un bébé bouscule toujours les équilibres familiaux

Tout d’abord, il est important que vous sachiez que l’arrivée d’un bébé, a fortiori le premier, vient toujours bousculer l’équilibre familial. Chacun doit se positionner de manière différente et cela ne se fait parfois pas sans difficultés. Votre mari n’a pas envie de voir sa belle-mère occuper trop le terrain. Il veut construire votre famille en évitant les interférences avec les autres et c’est ainsi qu’il imagine sa place de père. En même temps, comme vous le dites vous-même, vous avez bien conscience que l’aide de votre mère est bienvenue, car l’arrivée d’un bébé risque d'entraîner des bouleversements. La présence d’une mère à vos côtés sera à la fois utile et très sécurisante. 

La relation mère-fille à l’épreuve de la maternité 

Ce qui se joue ici, concerne en réalité la relation avec votre mère en général, pas juste dans le contexte de la grossesse. Comment étaient vos relations jusqu’à maintenant ? Quelle mère a-t-elle été quand vous étiez enfant ? Il se peut que votre mère aie quelque chose à réparer de sa relation avec vous, d’où son excès de zèle à votre égard en quelque sorte. Cette situation d’envahissement semble maladroite, mais n'est pas nécessairement négative. Votre mère s’adresse à vous, sa fille, qui va devenir mère. Elle souhaite "bien faire". Et comme le dit l'adage "L'enfer est pavé de bonnes intentions ". Le lien qui va se tisser entre vous va être encore plus fort avec cette naissance. Les transmisssions entre mères se situent au coeur du mystère de la vie. De tous temps et dans toutes les civilisations. C’est ce lien mystérieux entre vous et votre mère que craint peut-être votre mari. Car, à ce moment-là, il pourrait se sentir exclu de cette maternité à deux visages. Mais c'est aussi ce lien que vous souhaitez conserver, car vous ne semblez pas désavouer votre mère. Vous craignez juste son envahissement sur votre territoire. Vous craignez son "trop plein". La question pour vous serait donc plutôt la recherche d'un bon dosage, plutôt que l'éviction.

Parler, communiquer pour trouver le bon modus operandi

Qui va définir ce dosage ? Comment le mettre en oeuvre ? Avec cette grossesse, c’est à vous qu’incombe la nouvelle répartition des rôles de chacun dans la famille. Vous seule en possédez les clés. Alors, quand vous posez la question du "comment faire face à cette situation", je vous réponds : avant tout, en parlant. Avec votre mari, d’abord, pour lui expliquer que vous avez besoin de votre maman à vos côtés, et que vous allez poser un cadre pour éviter que l’aide ne devienne envahissante. Ce serait le moment aussi de lui demander comment, lui, voit les choses.
Une fois que vous aurez trouvé avec lui un bon modus operandi, vous pourrez parler avec votre mère en la remerciant pour son aide, mais en lui expliquant votre désir et en formulant vos limites. Celles justement que vous aurez imaginées auparavant avec votre mari. Votre mère ne sait pas de quelle manière vous avez besoin d’elle. Elle sera certainement soulagée de connaître le cadre que vous lui indiquerez.

Devenir le chef d’orchestre des rôles familiaux

En incarnant cette fonction de chef d’orchestre familial, vous allez non seulement créer une meilleure harmonie entre vous tous, mais en plus, vous préparer à votre rôle de mère responsable. En devenant la mère de votre enfant, vous deviendrez ainsi une mère à côté de la vôtre et non plus une fille sous l’autorité de sa mère. Désormais, vous serez celle qui donnera le tempo, y compris avec votre mère. Bienvenue dans le monde de la maternité !

Partagez cet article