Vous êtes ici

Maux d'estomac

Problèmes gastriques pendant la grossesse : inconfortables, mais pas insurmontables

Les nausées sont souvent le mode de révélation de la grossesse. Elles s’arrêtent habituellement au 4ème mois de grossesse. Généralement bénignes, les nausées peuvent néanmoins handicaper la femme enceinte.

Les brûlures d’estomac apparaissent généralement plus tardivement à partir du 2ème trimestre, en lien avec une diminution de la tonicité du sphincter de l’estomac, sous l’effet de l’hormone de la grossesse (la progestérone).

 

Comment manger ?

  • Mangez lentement, dans le calme, à des heures régulières, en mastiquant bien ;
  • Fractionnez les repas (trois petits repas plus légers que d’habitude, un goûter plus une ou deux collations) ;
  • Évitez de trop boire en mangeant. Pensez plutôt à vous hydrater en-dehors des repas.

Quoi (ne pas) manger ? (cf. tableau)

  • Évitez les hypoglycémies en mangeant de façon équilibrée et en évitant les sucres rapides au profit des sucres lents ;
  • Évitez les aliments avec une odeur forte, privilégiez les repas froids ;
  • Évitez de démarrer votre repas par une crudité assaisonnée. Commencez plutôt votre repas par une partie ou la totalité du plat de résistance, afin de tapisser l’estomac avant de consommer cet aliment vinaigré ;
  • Évitez les aliments ou plats épicés, acides, durs ou fibreux ;
  • Évitez de consommer des potages, surtout le soir, car ils représentent un volume trop important par rapport à l'apport énergétique ;
  • Évitez les bonbons, boissons sucrées ou gazeuses, confiture et miel, pâtisseries, biscuits et chewing-gum ;
  • Consommez les fruits, crus de préférence, en fin de repas ;
  • Ne vous allongez pas immédiatement après avoir pris un repas ou une collation.

La place des médicaments

Certains médicaments par voie orale ou en suppositoires peuvent aider à lutter contre les nausées, pris une demi-heure avant les repas. Quoiqu’il en soit si on peut supporter ces problèmes gastriques, autant s’abstenir de traitements médicamenteux parfois peu efficaces. Dans tous les cas, demandez conseil à votre médecin ou sage-femme et ne faites pas d’automédication.

Très rarement les femmes souffrent d'Hyperemesis gravidarum (HD)

En cas d'aggravation exceptionnelle, une hospitalisation peut s'avérer nécessaire comme dans le cas de la duchesse de Cambridge. En effet, Kate Middleton pour chacune de ses grossesses a souffert d' Hyperemesis gravidarum (HD). Un mot qui vient du grec : hyper veut dire en excès, emesis vomissement, et gravidas grossesse. Le HD -hyperémèse gravidique en français- est donc une forme aggravée de nausées matinales. Ces vomissements en excès pourraient aboutir à une déshydratation, d'où ,dans de très rares cas, la nécessité d'une hospitalisation. 

 

ALIMENTS

                                                              CONSEILLES

                                                                   DECONSEILLES

Produits laitiers

yaourt, lait, petit-suisse,

fromage blanc, entremets

 

Fromages

fromages à pâte cuite, gruyère, Hollande,

Pyrénées, Cantal, morbier, Tome,

St-Paulin, crème de gruyère, camembert peu fait

fromages fermentés, à moisissures,

Munster, bleus, roquefort,

chèvre, reblochon, fromage à l'ail ou au poivre,

camembert

Viandes

tendres grillées, rôties, bouillies,

bœuf, veau, volaille/poulet, porc, jambon

viandes marinées,

fumées, gibier

Poissons

grillés, rôtis, bouillis, au four,

avec une sauce béchamel, thon

conservés au naturel

poissons fumés

conservés au vinaigre

Œufs

coque, mollet, dur, poché,

omelette, au plat

 

Légumes

carottes, haricots verts, artichauts,

asperges, courgettes, aubergines,

poireaux, épinards, céleris, tomates,

endives, salade verte, betteraves rouges

choux, concombre, poivron raifort,

radis, ail, oignon, salsifis,

légumes secs : haricots blancs, lentilles, pois

Fruits

crus, bien mûrs, cuits ou en compote

fruits acides en dehors des repas

(ex. : orange, pamplemousse, citron)

Assaisonnements

persil, ciboulette, sel,

herbes de Provence, thym, laurier

piments, poivre, ail, oignon en grande quantité,

épices fortes, conserves au vinaigre, cornichons

Boissons

eau, thé, café très léger,

tisane, jus de fruits à diluer,

boissons non gazeuses

sucrées, gazeuses,

jus de fruits purs, sirops à l'eau

Pain et céréales, pomme de terre

permis

pain complet, pain avec des graines de céréales entières,

pain au son

 

, Gynécologue-obstétricien
Adrien Gaudineau est Praticien Hospitalier au sein du Pôle de Gynécologie-Obstétrique des Hôpitaux Universitaires de Strasbourg. Il est plus particulièrement investi dans la prise en charge des...
Partagez cet article