Vous êtes ici

Vergetures, ligne brune, taches pigmentaires...

Enceinte, je prends soin de ma peau pour la préserver

Une femme enceinte s'applique de la crème contre les vergetures sur le ventre

Le chloasma : un masque à ne pas négliger !

Comment expliquer le masque de grossesse ?

Chez certaines futures mères, on pourrait presque croire à de jolies taches de rousseur. Chez d'autres (les femmes brunes, à peau matte surtout), le visage, et en particulier la zone autour des yeux, du nez et du front, se macule parfois de taches pigmentaires, sorte de "carte de géographie" bien incommodante. Derrière ces manifestations dermatologiques qui surviennent généralement à partir du 2ème trimestre de grossesse, un phénomène : le chloasma, ou masque de grossesse, dû à production anormale de mélanine, l'un des principaux pigments biologiques de la peau. "Le chloasma est un phénomène hormono-dépendant. L'imprégnation hormonale de la grossesse peut donc favoriser son apparition, mais il n'est pas rare que certaines femmes sous contraception orale soient également touchées. La seule différence est que pendant la grossesse, il ne se traite pas," explique le Dr. Gilles Dauptain, gynécologue-obstétricien. S'il est aggravé par l'exposition au soleil, le masque de grossesse disparaît généralement de lui-même dans les 6 mois suivant la grossesse.

Les bons gestes de prévention 

  • Eviter toute exposition au soleil, appliquer un filtre solaire SPF 50 + toutes les deux heures et porter un chapeau à larges bords les jours de grand beau temps.
  • Privilégier une alimentation riche en vitamines C et B9 qui auraient une action préventive du chloasma en inhibant la production de mélanine. Les bons produits pour conserver une belle peau : les fruits et légumes, à commencer par le poivron cru, le cassis, le kiwi, l'orange et toutes les herbes aromatiques dont le persil.
  • Eviter autant que possible de mettre du parfum à même la peau. Le bon geste : le vaporiser sur les habits, avant de les enfiler.

Le conseil de Sidonie, 32 ans : tenter l'homéopathie ! 

«Quand j'ai commencé à avoir quelques taches en masque autour des yeux, ma gynécologue m'a conseillé l'homéopathie (Sepia, 9 CH, 5 granules par jour). Après une cure d'un mois, j'avais la peau plus nette,même si cela n'a pas été miraculeux !»

La ligne brune : impressionnante mais pas envahissante !

D'où vient cette fameuse ligne brune ?

La ligne brune, aussi connue sous le nom de "linea negra", est imputable au même mécanisme hormonal que le masque grossesse. Mais au-delà de ce dérèglement de la sécrétion de mélanine, l'apparition de cette longue ligne sombre qui suit le ventre du sternum jusqu'au pubis pendant une bonne partie de la grossesse a également des origines "mécaniques". L'explication : "on peut comparer ce phénomène un ballon d'enfant que l'on gonflerait", compare le Dr. Dauptain. "L'inscription qui s'y trouve s'éclaircit quand on souffle et se rétrécit, devient noir quand l'air se vide. C'est ce qui se passe avec le ventre de la femme enceinte. En réalité, ce n'est pas la ligne ombilico-pubienne qui devient plus foncée, mais la peau qui se rétracte qui peut donner l'impression qu'elle noircit".

Les bons gestes de prévention 

La ligne s'estompe progressivement dans les semaines suivant l'accouchement. Pendant la grossesse, l'objectif est donc simplement de ne pas venir aggraver ce phénomène parfaitement naturel et bénin. Le seul véritable réflexe pour la linea negra, là encore : éviter l'exposition au soleil.

Le conseil de Léa, 25 : prendre son mal en patience !

«J'avais entendu parler de la fameuse ligne brune, mais je ne m'attendais pas à quelque chose d'aussi impressionnant. Dès mon 4ème mois de grossesse, cette fameuse ligne m'a littéralement divisé le ventre en deux. Et elle s'est considérablement assombrie jusqu'à la naissance. Autre véritable surprise pour moi: le temps qu'elle a mis à s'estomper. Ce n'est qu'après 9 mois que j'ai retrouvé un ventre à peu près uni, non sans avoir consulté en panique mon généraliste. Celui-ci m'a confirmé qu'il n'y avait qu'une chose à faire : attendre !»

Les vergetures : attention à la prévention !

Comment expliquer les vergetures ?

Si les vergetures ne sont pas l'apanage des futures mères, la grossesse constitue une période particulièrement propice à leur apparition. Et pour cause : "sous l'effet de l'imprégnation hormonale et de la prise de poids, les fibres élastiques du derme se distendent et finissent par craquer, de manière parfois très évidente," rappelle le gynécologue. Résultat : de grandes stries violacées tendent à apparaître sur les hanches, les cuisses, les fesses et les seins, souvent à partir du 2ème trimestre avant de s'aggraver dans les dernières semaines de grossesse, quand la prise de poids est la plus importante. Si les vergetures tendent elles aussi à s'estomper après la naissance (4 ou 5 mois après l'accouchement généralement), elles peuvent s'installer et s'avérer particulièrement complexes à traiter. D'où l'importance d'une prévention systématique dès le début de la grossesse !

Les bons gestes de prévention

  • Crémer ! "Pour éviter les vergetures, il faut essayer d'assouplir le derme et le sous-derme en graissant le ventre et les zones à risques," rappelle le spécialiste. Le bon rituel : appliquer au moins deux fois par jour une huile de soin (amande douce, karité), idéalement bio. S'il existe de nombreux soins anti-vergetures, mieux vaut faire dans la simplicité. En effet, non seulement les crèmes vitaminées parfois prescrites contre les vergetures sont-elles contre-indiquées durant la grossesse, mais de nombreuses formules (dont certaines destinées aux femmes enceintes) contiennent des parfums et/ou des huiles essentielles qui ne sont pas recommandées, en raison de leur haut potentiel allergisant.
  • Mettre au menu les bonnes graisses (huiles d'olive, colza, lin) et les oléagineux (noix, noisettes, amandes) qui favorisent l'élasticité de la peau. Attention toutefois : leur apport calorifique étant élevé mieux vaut les consommer avec modération ! Autre aliment prisé pour ses vertus protectrices et régénératrices de l'épiderme : le germe de blé.
  • Après la grossesse, l'exposition au soleil permet d'atténuer significativement les vergetures... à condition évidemment de protéger la peau ! Bronzer, oui, mais jamais sans un filtre solaire type écran total.

Le conseil de Sidonie, 32 ans

«J'ai testé pendant ma grossesse de nombreux soins anti-vergetures sans jamais être convaincue. Je trouvais qu'ils avaient toujours un parfum très fort qui m'incommodait beaucoup. Ma sage-femme m'a conseillé de tenter des produits qui n'avaient à première vue rien à voir avec mes vergetures, mais connus pour leurs vertus ultra-hydratantes comme Mytosil© ou Homéoplasmine©. J'ai finalement été convaincue... par le liniment oléocalcaire que j'utilisais déjà pour le change de mon aînée, lui aussi préconisé par ma praticienne. Très riche en huile d'olive, peu odorant, il a parfaitement fait l'affaire !»

Journaliste spécialiste du parenting, de la beauté, du bien-être. Auteure de Mon cahier Ma grossesse et moi, Mon cahier Forme et minceur après bébé et 100 conseils essentiels : la grossesse (Ed....
Partagez cet article