Vous êtes ici

Étude de la Boîte rose

Les attentes des femmes enceintes : privilégier le contact humain

Des femmes soucieuses de leur santé et de celle de leur futur bébé

Pour ces femmes il ne s'agit pas seulement de compétences médicales, mais également de vraies relations humaines. Elles attendent des médecins qu'ils soient patients, à l'écoute et présents. 73% des femmes s'appuyent sur les professionnels de la santé et leur demandent des informations concernant leur grossesse ; 44% des femmes attendent d'eux de la disponibilité, 39% d'être à l'écoute. Elles se soucient en particulier du déroulement de l'accouchement avec 66% de femmes qui souhaitent être soutenues lors de l'organisation de celui-ci.

Adieu charge mentale !

Les "nouvelles" mamans ne désirent plus supporter cette charge mentale seule concernant le foyer. 57% d'entre elles ont l'intention de solliciter leurs proches en ce qui concerne les courses, les tâches ménagères fatiguantes, ou encore le bricolage. Elles sont également 75% à vouloir être aidées concernant la gestion de leur stress et comptent sur leur entourage proche, car oui, pas facile de devenir maman quand il s'agit de conjuger vie professionnelle et vie personnelle !
Après l'accouchement, 1 femme sur 2 souhaite également que son conjoint ou un de ses proches participe activement à la gestion des nuits.

Un accueil en maternité humain et de qualité

90% des femmes affirment que les conditions d'accueil en maternité sont ce qu'il y a de plus important et le même pourcentage de femmes estime qu'il est nécessaire de disposer d'une chambre individuelle. Le confort, l'accueil des proches de la future maman, les services proposés et l'accessibilité de ces centres sont des points primordiaux.

L'alimentation au coeur de leurs péoccupations

Des mamans qui veulent bien s'alimenter pendant leur grossesse avec 46% qui souhaitent un suivi de leur alimentation par un professionnel. Des femmes qui veulent se faire plaisir et faire plaisir à leur bébé, dont 66% qui priviligieraient les aliments bios. De plus, 53% de ces femmes veulent être suivi par un diététicien après l'accouchement. Des résultats qui prouvent que les Françaises sont soucieuses de ce qui se trouve dans leur assiette, surtout avec l'arrivée d'un nouveau-né !

Partagez cet article