Vous êtes ici

Rituels du coucher

Isabelle Filliozat: «Chaque enfant a son rythme de sommeil»

Chaque semaine, Isabelle Filliozat prend le temps de répondre à une question posée par un parent. Les questions sont diverses et variées. L'une des questions concernait le coucher de l'enfant. Une petite fille de 5 ans, qui a un frère de 8 ans, met environ deux heures chaque jour à s'endormir, et ce, depuis deux ans. Comment faire ? Le parent doit-il lui imposer un rythme de sommeil précis ? De nombreux parents sont confrontés à cette situation. Voici donc la solution, disponible sur YouTube et sur le site anti-deprime.com.

Coucher l'enfant à la même heure, une bonne idée ?

Il n'est pas toujours évident de coucher son enfant. À peine dans le lit, il vous sollicite parce qu'il a soif, réclame un câlin, se lève pour vous voir... Pas facile alors de trouver la méthode adaptée pour le coucher. Pourtant, tous les parents ont un rituel du coucher. Mais est-ce souhaitable "systématiquement"? Il faut savoir admettre que l'enfant n'a pas forcément sommeil à une heure précise. Tout comme les adultes, l'enfant peut aussi bien être du soir ou du matin. 

20 heures, une idée culturelle

Il semblerait que coucher son enfant à 20 heures est un horaire purement français. En Argentine, l'heure du coucher est fixée à 22 heures. Aux États-Unis, le coucher est à 18 heures. Chaque pays a sa culture et donc son horaire. Imposer à son enfant un sommeil à 20 heures n'est donc pas utile. Chaque personne est unique et trouve le sommeil lorsque celui-ci vient. Mais progressivement, avec l'âge et les effets de la mélatonine sur le cerveau, l'enfant saura trouver son propre rythme de sommeil.

Un évènement qui trouble le sommeil de l'enfant?

Parfois, il est tout à fait possible que l'enfant subisse une situation, un évènement important ou traumatisant dans sa vie. Dans ce cas, il est logique que l'enfant ne trouve pas le sommeil. Les situations peuvent être variées :

  • un traumatisme.
  • une période difficile : un divorce, un deuil.
  • une nouveauté dans sa vie : bientôt l'école par exemple.

Quels signes annoncent le moment du coucher?

Pour réussir à coucher l'enfant, il est nécessaire, dans un premier temps, d'enlever cette idée du coucher à 20 heures. Chaque enfant est différent. Il faut donc le prendre en compte. Deuxièmement, il est crucial d'observer son enfant. Certains signes annoncent l'arrivée du sommeil et le début du rituel du coucher. Voici les principaux signes :

  • il se frotte le nez
  • il porte les mains à son visage
  • il baille

Commence alors progressivement le rituel du coucher. Aucune stimulation, aucune brusquerie ne doivent interférer avec le rituel. L'objectif est de permettre à la mélatonine de sécréter un endormissement. La bonne heure pour votre enfant sera la vôtre. Petit à petit, il aura son propre rythme de sommeil, qui vous conviendra sûrement également.

Rédactrice, passionnée par le parenting et spécialisée en publication numérique....
Partagez cet article