Vous êtes ici

Émotions de papa

Mon Papa : « J'ai appris que ma fille avait 20 dents de lait »

Après avoir partagé la première rencontre avec sa fille Luna, son premier biberon et ses premières nuits de sommeil, Mon Papa revient avec une nouvelle vidéo . Ce mois-ci, il nous explique comment la dentition est devenue un sujet primordial dans sa vie de papa.

Les troubles de la poussée dentaire vécus par Mon Papa

Comme l'indique Laurence Pernoud dans J'élève mon enfant, page 346 « La percée des dents de lait s'accompagne souvent de troubles plus ou moins sérieux ; localement, de l'irritation et de la douleur, qui rendent l'enfant grognon et agité et ont un fâcheux effet sur son appétit et son sommeil ».  Illustrée dans nombre de ses dessins, la poussée dentaire de ses filles a été toute une épreuve à affronter et surmonter.

Même en étant parent, on apprend toujours

Les dents sont un vrai mystère pour nous. Mais lorsqu'on a un enfant en bas âge, ce sujet devient un véritable enjeu. Comme le signale Mon Papa dans sa vidéo, avant d'être parent, il n'accordait aucune importance au nombre de dents présentes dans une bouche. Parent, la principale préoccupation les premiers mois est de savoir si l'enfant a bien toutes ses dents qui poussent. Mon papa a une solution infaillible pour n'en oublier aucune : prendre une carte de la bouche et valider l'arrivée de chacune d'elles.

La douleur des poussées dentaires n'est pas agréable pour l'enfant

Le bourgeon dentaire qui souhaite éclore passe par plusieurs étapes. Tout d'abord la dent pousse dans la gencive qui va gonfler. Elle va ensuite se développer et finir par ouvrir la gencive de l'enfant. Une fois la percée faite, la dent sort, permettant de soulager l'enfant. Toutes ces étapes, avant l'arrivée de la dent, sont douloureuses pour l'enfant. Serions-nous capable de supporter cette douleur ?

Les conseils de Mon Papa pour soutenir son enfant dans cette épreuve

L'enfant a besoin de soutien pendant cette épreuve. Des câlins, des bisous, du réconfort, tout est bon pour l'aider à se sentir mieux. Même lorsque nous avons une grosse journée, il faut prendre un moment avec son enfant pour lui montrer que nous sommes présents pour lui, que nous l'accompagnons dans cette épreuve.

> Racontez-nous vos anecdotes de parents sur notre page Facebook.

Rédactrice et community manager, spécialisée dans le parenting. ...
Partagez cet article