Vous êtes ici

Le bon moment

Quel est le délai idéal entre deux grossesses?

La vraie réponse dépend de chacun et du projet familial du couple.

Quelques réalités scientifiques

Enchaîner les grossesses avec moins de 6 mois d’intervalle entre la naissance et le début de la nouvelle grossesse est associé à des risques augmentés de complications durant celle-ci (principalement le risque d’accoucher prématurément). Ces complications diminuent lorsqu’on attend entre 12 et 18 mois. En cas de césarienne, il est généralement conseillé d’attendre au minimum un an avant de programmer une nouvelle grossesse pour laisser le temps à l’utérus de cicatriser correctement. Le corps des mamans n'a, en effet, pas eu le temps de reconstituer des réserves. Des études diraient même qu'il serait préférable d'avoir un intervalle entre 27 et 32 mois entre deux grossesses.

Des contres indications de grossesse trop rapprochée

Dans certaines situations, il est préférable d'attendre et d'espacer suffisamment entre deux grossesses :

  • Si vous avez accouché d'un gros bébé ou avez eu des forceps : il faudra attendre que le corps se rétablisse.
  • Si pendant votre grossesse vous avez eu du diabète ou de la pré-éclampsie : il est recommandé d'effectuer un bilan sanguin complet.
  • Si l'accouchement a été effectué par césarienne : la cicatrice doit se consolider.
  • Si vous avez eu une grossesse anémie : une deuxième grossesse rapprochée pourrait dangereusement vous fatiguer, voire vous épuiser.

Mais attention, trop attendre n’est pas forcément bien non plus !

Plus on attend, plus la fécondité baisse et les risques de pathologies de la grossesse augmentent. On peut donc attendre autant qu’on le souhaite tant qu’on a moins de 35 ans. Au-delà, l’horloge biologique de la femme tourne et il ne faut pas forcément trop attendre. Chez une femme de 40-42 ans, son cycle chute considérablement à 6%. La fertilité devient quasi-nulle vers 45 ans. Le vieillissement des ovaires est l'une des raisons qui fait que la fertilité féminine, c’est-à-dire la capacité à être enceinte, diminue avec l’âge. Une grossesse tardive augmente certaines complications :

  • De l'hypertension artérielle : cette pression anormalement élevée dans le sang et les artères peut entraîner un retard de croissance intra-utérin et un décollement du placenta.
  • Du diabète de grossesse ou diabète gestationnel : ce trouble de la régulation du taux de sucre dans le sang n'apparaît que pendant la grossesse. Le diabète peut engendrer de nombreuses complications notamment une malformation du fœtus.

Un autre bébé quand vous vous sentez prête

En réalité, ce sont aux futurs parents de décider. Certaines mamans préfèrent retrouver la ligne avant d'avoir un second d'enfant. Mais sachez que l'organisme est généralement prêt à fonctionner de nouveau rapidement. L'utérus retrouve sa taille normal quelques semaines après l'accouchement. Chez les mamans qui n'allaitent pas et qui ne prennent aucune contraception, une ovulation peut rapidement survenir après la naissance de l'enfant.

Lire aussi nos articles :
, Gynécologue-obstétricien
Adrien Gaudineau est Praticien Hospitalier au sein du Pôle de Gynécologie-Obstétrique des Hôpitaux Universitaires de Strasbourg. Il est plus particulièrement investi dans la prise en charge des...
Partagez cet article